La ruche de biodiversité – DIY

Un atelier de 3h permet de détailler le processus de fabrication de la ruche de biodiversité – ou nichoir à abeilles. Dans la même journée, l’après-midi sera consacrée aux raisons qui nous poussent à offrir aux abeilles le gîte, et donc de penser au couvert… et à l’eau. Lieu : le bassin d’Arcachon à Lège-Cap-Ferret.

L’abeille sauvage mellifère que nous connaissons existe depuis près de 100 millions d’années. Une colonie en bonne santé peut contenir 60 000 individus. Leur organisation sociale nous inspire, nous fascine. Mais en Allemagne, l’abeille sauvage a disparu des forêts et en Suisse, l’abeille sauvage ne représente plus qu’1% des effectifs. Allons-nous faire la même chose en France jusqu’à leur disparition complète ?

Le débat est lancé : quel problème y aurait-il à ce que l’abeille sauvage soit remplacée par des abeilles sélectionnées pour leurs qualités de productrices ? D’aucuns disent que l’abeille sauvage concurrence l’abeille de culture au dépend de cette dernière. D’autres pensent que la fonction de l’abeille est de produire pour l’humanité : miel, propolis, gelée royale, pollen, cire ? Qu’en est-il de la surmortalité constatée ces dernières années ?

Des réponses seront apportées à ces questions. L’objectif de cet atelier est bien de donner une place près de chez nous à cet insecte pollinisateur si important pour le monde vivant mais désormais menacé. Car chacun.e de nous peut travailler sur cette question : et moi qu’est-ce que je donne en retour à la nature ?

Développer sa connaissance ! c’est important, c’est l’occasion de revisiter quelques notions de sciences naturelles. L’objectif est de développer notre sensibilité au biotope, à la biocénèse et de questionner l’écosystème dans lequel nous vivons : est-il autonome ? est-il stable ?

Des ateliers en 2 étapes : l’atelier 1 permet de vous donner les clefs pour fabriquer vous-même votre ruche de biodiversité. Plusieurs modèles sont présentés. Le focus est donné sur le modèle octogonal à double paroi isolée. L’atelier 2 a lieu l’après-midi de la même journée. Il permet de développer sa connaissance des abeilles et d’un environnement favorable a leur existence.

Les ateliers ont lieu les samedi au Cap-Ferret dans une maison et jardin arboré avec vue sur le bassin d’Arcachon.

Tarifs
1. atelier découverte avec démo du montage de la ruche (3h, le matin) : 35 € / pers.
2. atelier découverte de la vie de l’abeille sauvage (2h30 après-midi) : 25 € / personne
Journée entière (1+2) = 60 €
3. atelier de fabrication du modèle complet (7 heures) : 350 € / personne – 4 pers min


Pour réserver un atelier sur la ruche de biodiversité, nous contacter ou réserver directement en ligne.


Page suivante :
> Le four solaire DIY